WENDIE

“Poser devant l’objectif d’Anaïs pour illustrer un ouvrage tel que “Ma peau mérite toutes les douceurs du monde” représente une étape dans cette phase de réappropriation de mon corps, et de l’image que je souhaite qu’il renvoye. Il me permet de replacer le JE au centre de mon propre océan. Ma peau mérite toutes les douceurs du monde, ainsi que mon coeur, mon âme, mes rêves, tout ce qui fait que je suis moi. Ma sexualité n’est pas figé au fond de ma culotte, elle se trouve sur chaque parcelle, chaque courbe, chaque surface de mon JE, aujourd’hui devenu mon terrain de jeu. Mais encore faut-il trouver les bons joueurs …”